Canadian Institue Of Planners

Shaping our Communities
Sustaining Canada's Future.

Lunenburg, Nova Scotia


Plan Canada

Plan Canada est la première revue en urbanisme au Canada et la revue officielle de l'Institut canadien de l'urbanisme. Publié chaque trimestre, il contient des articles informatifs joliment présentés, portant sur des projets novateurs et les meilleures pratiques dans la communauté canadienne de l'urbanisme, ainsi que des articles de recherche originale rédigés par des universitaires et des professionnels. Chaque publication explore une thématique du monde de l'urbanisme. 

 

Publicité dans la revue Plan Canada 2018_PlanCanada_RateCard_Page_1.jpg

Plan Canada est lu par 90 % des urbanistes certifiés canadiens. Une copie imprimée de la revue est distribuée à plus de 7 000 urbanistes, d'intervenants de l'industrie et de fonctionnaires municipaux et fédéraux. Cliquez ici pour télécharger la trousse des médias de Plan Canada. 

Abonnement

Si vous êtes membre de l'ICU, votre abonnement à Plan Canada est un avantage offert aux membres. Les personnes intéressées à se joindre à la communauté d'urbanisme peuvent s'abonner à Plan Canada sans être membres de l'ICU. Vous n'avez qu'à télécharger et remplir ce formulaire d'abonnement.

 

Propositions d'articles

Nous accueillons les propositions d’articles courts, de recensions de recherche, de notes pratiques et de critiques de livres et de films. Les articles proposés doivent être inédits et ne jamais avoir été publiés dans un autre média (y compris un site Web, une lettre d’information électronique ou un autre périodique imprimé). Nous privilégions les articles reflétant des prises de position fortes et où le contexte est bien campé, la description claire de méthodes et de techniques, et des textes de réflexion critique ou de leçons apprises au fil de l’exercice de la profession. Les auteurs peuvent s’attendre à un délai d’au moins trois mois pour l’examen des textes proposés. Ils seront informés par le comité de rédaction de Plan Canada à savoir si leur texte est refusé, accepté ou accepté sous réserve de révision. Tous les textes proposés seront retournés à leurs auteurs assortis de commentaires et de conseils sur les éventuelles modifications nécessaires pour qu’ils soient publiés.

Voir nos Lignes directrices à l’intention des auteurs sur la façon de présenter un texte.
 
Veuillez proposer des articles et illustrations à l’appui, par courriel au plus tard aux dates suivantes : 

automne  2019 Transports

Le secteur des transports évolue rapidement et les urbanistes sont souvent en train de se remettre au courant pour tenter de comprendre comment la toute dernière tendance ou la toute la nouvelle technologie peut aider leur collectivité à atteindre ses objectifs en matière de santé et d’environnement et sur le plan social. Généralement parlant, la mobilité domine les débats actuels sur la façon de transporter les gens et les marchandises, mais le tableau d’ensemble du transport comprend également l’accessibilité, mettant l’accent sur la qualité des systèmes de transport, sur la façon dont les transports peuvent améliorer l’équité sociale et sur la manière de transporter les gens confortablement d’une façon sécuritaire.
 
Des agglomérations canadiennes, peu importe leur  population ou leur emplacement, sont en train de mettre à exécution leurs plans de transport actif avec des rues complètes et des voies cyclables protégées, apportant des améliorations à l’accessibilité et au résultat global en matière de santé. Des municipalités plus rurales, dont certaines dépendaient des services de transport Greyhound, optent pour des solutions sur mesure afin de fournir à leurs citoyens l’accès à des emplois et à d’autres destinations. Toutefois, elles sont confrontées à des défis considérables pour des questions d’échelle et de restrictions budgétaires. Presque simultanément, elles sont en train d’étudier comment favoriser les transports électriques, les bicyclettes et les véhicules électriques représentant tous les deux des options viables pour concourir à l’atteinte des objectifs en matière de changement climatique. Certaines agglomérations centrent maintenant toute leur attention sur des solutions émergentes comme les services de transport sur demande et les véhicules autonomes qui ont apparemment le potentiel de transformer la mobilité et de repenser la façon dont s’effectuent les déplacements dans les villes.
 
L’atteinte des objectifs en matière de mobilité qui donnent lieu en fin de compte à des collectivités accessibles et équitables pour tous demeure un défi pour les urbanistes. Plan Canada serait heureux de recevoir des articles portant sur la façon dont des solutions de mobilité et d’accessibilité contribuent à l’amélioration des collectivités partout au Canada.
 
Date d’échéance des articles : le 14 juin 2019
hiver 2019 Logement 
 
La Stratégie nationale sur le logement, publiée en décembre 2017, réitère l’engagement pris à l’occasion de la première conférence des Nations Unies sur les établissements (Habitat I), à Vancouver en 1976, de reconnaître le « droit à un logement adéquat » comme un droit humain. Malgré tous les efforts déployés par les décideurs, les questions relatives à l’abordabilité, à la disponibilité et à l’accessibilité des logements demeurent sans réponse dans des villes, des villages et des peuplements autochtones partout au Canada. Refusant de se contenter de la notion de logement « adéquat », certains urbanistes estiment que le logement constitue un ingrédient essentiel à la réussite de projets de réaménagement urbain et d’urbanisation diversifiée réalisés par le secteur privé; d’autres prennent fait et cause pour des projets de logements qui font appel à une architecture domiciliaire de haute qualité ou à des partenariats collaboratifs qui estompent les différences entre « le public et le privé ». La pression s’accentue aussi pour trouver des solutions dans « la tranche intermédiaire », c’est-à-dire des complexes de logements multiples ou des ensembles d’habitations correspondant sur le plan de la superficie à des maisons unifamiliales, qui permettront de répondre à la demande croissante pour un mode de vie urbain « piétonnier ».
 
Les possibilités de contribution des urbanistes sont infinies : collaborer avec des promoteurs pour réaménager des friches industrielles; élaborer des stratégies municipales pour l’aménagement de terrains municipaux excédentaires; promouvoir des initiatives qui repoussent les limites de la conception écoénergétique et de l’utilisation de matériaux durables; faire pression pour l’adoption de modes d’occupation innovants comme des baux de 99 ans; promouvoir les logements sociaux et l’autodétermination des peuples autochtones en matière de logement. Si vous œuvrez à la mise au point de solution de logements, nous aimerions en parler dans Plan Canada.
 
Date d’échéance des articles : le 20 septembre 2019