Canadian Institue Of Planners

Shaping our Communities
Sustaining Canada's Future.

L’Institut canadien des urbanistes intronise trois nouveaux Fellows soulignant leurs contributions à

Posted on:émis le : 2018-05-31 - bypar
 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
 
L’Institut canadien des urbanistes intronise trois nouveaux Fellows soulignant leurs contributions à la profession
 
OTTAWA, Ontario – 31 mai 2018 – L’Institut canadien des urbanistes est heureux d’annoncer l’intronisation à son très respecté Collège des Fellows de trois nouveaux membres, soit Dana Anderson, Blanche Lemco van Ginkel et feue Kathy Dietrich.
 
L’intronisation au Collège des Fellows de l’Institut canadien des urbanistes est la plus haute distinction accordée à un ou une urbaniste au Canada. Elle reconnaît l’excellence à l’échelle nationale, identifie des modèles de rôles, contribue à l’avancement de l’exercice de la profession et distingue des chefs de file de l’urbanisme au Canada. Seuls les membres du Collège peuvent utiliser le titre de FICU, c’est‑à‑dire Fellow de l’Institut des urbanistes canadiens.  
 
« Au nom de l’ICU, c’est un privilège d’accueillir ces trois femmes remarquables à titre de nouveaux Fellows » a déclaré Eleanor Mohammed, présidente de l’Institut canadien des urbanistes. « Elles joignent les rangs aujourd’hui des 129 urbanistes intronisés, tous et toutes reconnues pour leur contribution remarquable et durable à l’urbanisme professionnel au Canada. »
 
Le président du Collège des Fellows de l’ICU, Rob Buchan FICU a pour sa part dit « C’est un honneur pour moi d’accueillir Dana Anderson, Blanche Lemco van Ginkel et la regrettée Kathy Dietrich au sein du Collège des Fellows. Cette intronisation souligne et reconnaît leur contribution exemplaire à l’urbanisme au Canada et à la société canadienne. Les personnes qui sont intronisées ont été des praticiennes, des pédagogues, des mentors et des chefs de file exceptionnels. »
 
La cérémonie officielle d’intronisation au Collège des Fellows pour l’année 2018 se tiendra lors du congrès annuel conjoint de l’Institut canadien des urbanistes et du Manitoba Professional Planners Institute (ÊME 2018) le 21 juillet à Winnipeg. Pour tous les détails sur cet événement et pour s’y inscrire, veuillez consulter le site http://www.cip-icu.ca/AME_2018.  
 
Processus de mise en candidature 2019. Les personnes éligibles doivent être mises en candidature par un membre en règle de l’ICU qui prouvera que tous les critères du Collège des Fellows ont été satisfaits ou dépassés (voir les critères ici). Toutes les mises en candidature sont déposées auprès du jury de sélection des Fellows qui formule au conseil d’administration de l’ICU des recommandations aux fins d’examen et d’approbation.
 
Fellows de l’ICU intronisés en 2018 :
 
Dana Anderson FICU, UPC
Fort d’une carrière de 30 ans en urbanisme, Dana Anderson a apporté sa contribution à de nombreux projets dans les secteurs privé et public. Son expérience à divers paliers de gouvernement, auprès de sociétés nationales et de collectivités comprenant 2000 à 2 000 000 habitants, témoigne de l’étendue et de la polyvalence de son savoir-faire et de sa capacité à apporter des changements substantiels et positifs dans les collectivités. À titre de directrice de l’urbanisme pour la communauté d’Oakville en Ontario, elle a été l’artisane de l’un des premiers plans et règlements de zonage officiels approuvés dans le cadre de la mise en œuvre du plan de croissance 2006 de la province de l’Ontario. Elle a également géré avec succès plusieurs projets de réaménagement complexes en Ontario et a reçu des prix d’excellence de l’Institut des planificateurs professionnels de l’Ontario (IPPO) pour ses projets d’aménagement et son engagement bénévole au sein de l’institut, où elle a aussi été membre du conseil et présidente de comité.
 
Kathy Dietrich UPC, FICU (D)
 
La regrettée Kathy Dietrich eut un impact considérable sur ses collègues et sa profession tout au long de sa vie. Son travail à la ville de Cochrane, où elle mit en œuvre un outil financier sans pareil pour la perception d’une taxe de revitalisation urbaine visant à soutenir le réaménagement d’un site de prestige contaminé au centre-ville, est un exemple primé en matière de réaménagement de centres urbains. Son projet fructueux visant à réformer l’approche relative aux frais d’aménagement à la ville de Calgary est un exemple éloquent de transparence et de mise en place de relations avec les bâtisseurs locaux et d’arrangements fiscaux durables pour soutenir la croissance. Les municipalités de partout au Canada s’en inspirent dans l’examen de leurs propres frais d’aménagement et dans un souci d’améliorer leurs relations avec les acteurs du secteur de l’aménagement. Kathy conduisit également une mission éducative tout au long de sa carrière, notamment par l’entremise de conférences et de cours dans les universités, et en aidant à la préparation de contenus de séminaires professionnels. Elle fit preuve d’un fort leadership et encadra de nombreux collègues et jeunes urbanistes, les aidant à améliorer leurs compétences interpersonnelles, leur perspicacité politique et leurs aptitudes en matière de planification stratégique, de collaboration et d’établissement de relations.
 
Blanche Lemco van Ginkel, CM, FICU, urbaniste émérite
 
Blanche Lemco van Ginkel a incontestablement fait œuvre de pionnière dans les domaines de l’urbanisme et de l’architecture au Canada. Parmi les faits saillants de sa carrière d’urbaniste, qui prit son envol dans les années 1940, mentionnons les premiers plans du parc Bowring (T.-N.-L.), des projets d’aménagement à Bathurst (N.-B.), Meadowvale (Ontario) et Regina (Saskatchewan), des études importantes consacrées au port de Montréal, à Midtown Manhattan et au Vieux-Montréal, ainsi que sa participation à l’équipe de planification d’Expo 67 à Montréal. Citoyenne engagée, Blanche, aux côtés de Sandy (H.P.D.) van Ginkel, fut la première à s’opposer à la démolition du Vieux-Montréal, mobilisant les principaux acteurs de l’urbanisme pour empêcher l’aménagement d’une autoroute qui aurait ruiné le cœur historique de la ville. Blanche enseigna pendant plus de 30 ans à l’Université de Pennsylvanie, à la Harvard GSD, à l’Université de Montréal, à l’Université McGill et à l’Université de Toronto, transmettant son savoir à des centaines d’étudiants et servant d’exemple à tous les jeunes au sein de la profession. Elle fut l’une des premières femmes membres de l’Institut d’urbanisme du Canada (IUC, aujourd’hui l’Institut canadien des urbanistes – ICU) et la première femme à y être élue conseillère en 1962. Blanche devint la première femme nommée Fellow de l’Institut royal d’architecture du Canada en 1973 et, en 1977, la première femme doyenne d’une faculté d’architecture au Canada. Elle est membre fondatrice de l’Ordre des urbanistes du Québec, qui a créé le Prix Blanche Lemco van Ginkel en son honneur. Membre de l’Ordre du Canada, Blanche reçut de nombreux prix et reconnaissances de caractère professionnel ou académique, dont le Grand Prix de la Fédération internationale pour l’habitation, l’urbanisme et l’aménagement des territoires et la Médaille Massey.
 
À propos de l’Institut canadien des urbanistes
L’institut canadien des urbanistes (ICU) est au service de plus de 6 900 professionnels de l’urbanisme au pays et agit en qualité de porte-parole pour la profession depuis sa fondation en 1919. Les urbanistes préservent la santé et le bien-être des communautés urbaines et rurales en gérant l’utilisation des terres, des ressources, des installations et des services dans le respect l’efficacité physique, économique et sociale. Nos membres travaillent à la fois dans les secteurs public et privé dans des domaines comme la planification de l’aménagement du territoire, la gestion des ressources de l’environnement, la mise en valeur des espaces, la conservation du patrimoine, l’organisation sociale, la planification du transport et le développement économique. Pour en apprendre davantage sur l’ICU et le rôle des urbanistes, consultez le www.cip-icu.ca.
 
Suivez-nous sur les médias sociaux :LinkedIn │ Twitter │ Facebook │ Instagram 

À propos du Collège des Fellows
Le Collège des Fellows, une organisation particulière mise sur pied par l’ICU à laquelle les membres peuvent être nommés, reconnaît l’excellence, met de l’avant les urbanistes influents jouant un rôle de modèle, favorise l’accomplissement de progrès dans la pratique de l’urbanisme et propulse les leaders à l’avant-plan de l’urbanisme au Canada. L’élection à titre de Fellow de l’ICU est la plus grande récompense que l’Institut puisse accorder à un urbaniste. Ce titre n’est décerné qu’aux membres qui réussissent les plus grandes réalisations professionnelles et affichent un vaste domaine d’expérience. Ces réalisations et expériences professionnelles doivent revêtir une certaine importance dans le contexte de l’urbanisme au Canada ou sur la scène internationale. Vous pouvez consulter la liste complète des Fellows de l’ICU en cliquant ici.
 
Personne-ressource, médias :
Sheena Jardine-Olade
Spécialiste en communication
communications@cip-icu.ca
613.237.7526, poste 505