Canadian Institue Of Planners

Shaping our Communities
Sustaining Canada's Future.

Blanche Lemco van Ginkel CM, FICU, urbaniste émérite

 
Blanche
Blanche Lemco van Ginkel a incontestablement fait œuvre de pionnière dans les domaines de l’urbanisme et de l’architecture au Canada. Parmi les faits saillants de sa carrière d’urbaniste, qui prit son envol dans les années 1940, mentionnons les premiers plans du parc Bowring (T.-N.-L.), des projets d’aménagement à Bathurst (N.-B.), Meadowvale (Ontario) et Regina (Saskatchewan), des études importantes consacrées au port de Montréal, à Midtown Manhattan et au Vieux-Montréal, ainsi que sa participation à l’équipe de planification d’Expo 67 à Montréal. Citoyenne engagée, Blanche, aux côtés de Sandy (H.P.D.) van Ginkel, fut la première à s’opposer à la démolition du Vieux-Montréal, mobilisant les principaux acteurs de l’urbanisme pour empêcher l’aménagement d’une autoroute qui aurait ruiné le cœur historique de la ville. Blanche enseigna pendant plus de 30 ans à l’Université de Pennsylvanie, à la Harvard GSD, à l’Université de Montréal, à l’Université McGill et à l’Université de Toronto, transmettant son savoir à des centaines d’étudiants et servant d’exemple à tous les jeunes au sein de la profession. Elle fut l’une des premières femmes membres de l’Institut d’urbanisme du Canada (IUC, aujourd’hui l’Institut canadien des urbanistes – ICU) et la première femme à y être élue conseillère en 1962. Blanche devint la première femme nommée Fellow de l’Institut royal d’architecture du Canada en 1973 et, en 1977, la première femme doyenne d’une faculté d’architecture au Canada. Elle est membre fondatrice de l’Ordre des urbanistes du Québec, qui a créé le Prix Blanche Lemco van Ginkel en son honneur. Membre de l’Ordre du Canada, Blanche reçut de nombreux prix et reconnaissances de caractère professionnel ou académique, dont le Grand Prix de la Fédération internationale pour l’habitation, l’urbanisme et l’aménagement des territoires et la Médaille Massey.